Gouvernance
de la résilience
urbaine

Com­prendre l’impact des plans d’action com­mu­nau­taires face à la COVID-19

Description

Face aux enjeux sociaux et éco­no­miques d’une crise comme la COVID-19, les orga­nismes com­mu­nau­taires peuvent jouer un rôle de pre­mier plan pour répondre aux mul­tiples besoins de la popu­la­tion et favo­ri­ser la rési­lience com­mu­nau­taire. Mais com­ment sou­te­nir ces larges réseaux d’organisations pour engen­drer l’impact le plus per­ti­nent pos­sible et tirer des appren­tis­sages de ses expériences ?

Ce pro­jet de recherche vise à com­prendre l’impact et le fonc­tion­ne­ment des plans d’action com­mu­nau­taires (PAC) déployés sur l’île de Mont­réal, à Lon­gueuil et à Laval pour faire face à la COVID-19. Ces PAC découlent d’une ini­tia­tive phi­lan­thro­pique nom­mée Fonds COVID Qué­bec qui a finan­cé des plans d’actions concer­tés à l’échelle locale afin d’aider à frei­ner la trans­mis­sion de la COVID-19, à appuyer le dépis­tage et la vac­ci­na­tion et à sou­te­nir les per­sonnes aînées et vul­né­rables. À l’échelle locale, les PAC ras­semblent plu­sieurs ins­ti­tu­tions publiques (CISSS/CIUSSS, villes, arron­dis­se­ments) et acteurs com­mu­nau­taires (orga­nismes et regrou­pe­ment d’organismes).

Objec­tifs

L’objectif glo­bale de ce pro­jet est d’étudier les dif­fé­rentes approches de mise en œuvre des PAC et les impacts sur le ter­rain. Nous nous inté­res­sons plus pré­ci­sé­ment aux dyna­miques de gou­ver­nance, aux méca­nismes de col­la­bo­ra­tion et de coor­di­na­tion, aux fac­teurs qui pour­raient favo­ri­ser ou limi­ter leur mise en œuvre ain­si qu’aux appren­tis­sages et leçons à tirer dans une pers­pec­tive de pérennisation. 

La por­tée de ce pro­jet de recherche se concentre sur la deuxième phase de finan­ce­ment du Fonds COVID Qué­bec, soit de février à août 2021. Pour répondre aux objec­tifs du pro­jet, Cité-ID effec­tue­ra une ana­lyse com­pa­ra­tive entre huit PAC par­mi les 26 financés.

Résul­tats attendus

Cette étude permettra

  • de com­prendre les modes de fonc­tion­ne­ment des PAC ain­si que les fac­teurs d’influence,
  • de docu­men­ter leurs impacts,
  • d’approfondir les connais­sances sur la col­la­bo­ra­tion inter-orga­ni­sa­tion­nelle en réponse aux crises,
  • d’identifier des appren­tis­sages et des leçons pour les orga­ni­sa­tions qui sou­hai­te­raient péren­ni­ser ce modèle d’intervention.

Man­dat

La Fon­da­tion du Grand Mont­réal et Fon­da­tions phi­lan­thro­piques Cana­da ont man­da­té Cité-ID pour com­prendre l’impact des plans d’actions com­mu­nau­taires (PAC) finan­cés par le Fonds COVID Qué­bec sur les per­sonnes béné­fi­ciaires et les orga­ni­sa­tions de mise en œuvre. Le man­dat consiste éga­le­ment à iden­ti­fier les condi­tions pou­vant favo­ri­ser ou frei­ner la péren­ni­sa­tion du modèle d’intervention que repré­sente les PAC. Cette étude est diri­gée par Marie-Chris­tine Ther­rien, pro­fes­seure titu­laire à l’ENAP et direc­trice de Cité-ID, et elle est réa­li­sée en col­la­bo­ra­tion avec la Direc­tion régio­nale de la san­té publique (DRSP) de Montréal.