Gouvernance
de la résilience
urbaine

Le Pro­jet des habi­ta­tions Saint-Michel Nord

Description

Ce pro­jet de recherche-action ini­tié par une uni­té d’innovation sociale récem­ment créée par l’Office muni­ci­pal d’habitation de Mont­réal (OMHM) vise la construc­tion d’une démarche d’innovation sociale dans le cadre du pro­jet de remo­de­lage des Habi­ta­tions de Saint-Michel Nord (SMN) et de l’opération de relo­ge­ment des loca­taires qui s’en sui­vra. Cette démarche implique l’ensemble des par­ties pre­nantes concer­nées, à savoir les loca­taires des Habi­ta­tions SMN, les employés de l’OMHM et les orga­ni­sa­tions publiques et com­mu­nau­taires par­te­naires de ce der­nier. Cite-ID accom­pagne et docu­mente la démarche ini­tiée par l’OMHM dans le but d’identifier les méca­nismes orga­ni­sa­tion­nels à mettre en place par l’OMHM et les autres par­ties pre­nantes pour créer les condi­tions néces­saires à l’établissement d’un milieu de vie sain, sécu­ri­taire, har­mo­nieux, ouvert et résilient.

En 1971, dans le but de relo­ca­li­ser les ménages évin­cés par la réa­li­sa­tion des tra­vaux asso­ciés aux grands ouvrages urbains, l’OMHM a construit 185 loge­ments (600 rési­dents) aujourd’hui appe­lés les Habi­ta­tions SMN. À l’époque, cette nou­velle construc­tion a sus­ci­té une vaste réflexion sur les risques de ghet­toï­sa­tion et de stig­ma­ti­sa­tion notam­ment auprès des déci­deurs publics. 

Qua­rante ans plus tard, l’OMHM a déci­dé de mettre en place un chan­tier de tra­vaux majeurs afin de réno­ver et de pré­ser­ver le patri­moine immo­bi­lier deve­nu vétuste (dû au vieillis­se­ment de la popu­la­tion). C’est à cette occa­sion que l’OMHM a mis en place une démarche d’innovation sociale avec ses employés et les autres acteurs du milieu des Habi­ta­tions SMN. À terme, l’objectif de cette opé­ra­tion est double : pré­ser­ver la qua­li­té des bâti­ments et assu­rer un milieu de vie plus sécu­ri­taire, har­mo­nieux, ouvert et résilient. 

Pour ce pro­jet, le labo­ra­toire pro­po­se­ra des méca­nismes orga­ni­sa­tion­nels co-construits avec les par­ties pre­nantes et expé­ri­men­tés en condi­tions réelles pour atteindre ce double objectif.