Urban
Resilience
Governance

About us

Mission

The Cité-ID Liv­ing Lab in Urban Resilience Gov­er­nance is a col­lab­o­ra­tive ini­tia­tive that brings togeth­er actors from across Cana­da work­ing on urban resilience, from city man­agers to pri­vate enter­pris­es, non-prof­it organ­i­sa­tions, cit­i­zens and aca­d­e­m­ic researchers. Cité-ID is an incu­ba­tor for new inter-sec­toral evi­dence-based approach­es and inno­v­a­tive prac­tices in urban resilience.

Why urban resilience?

Cities face the great­est risks from dis­as­ters caused by extreme mete­o­ro­log­i­cal phe­nom­e­na or ter­ror­ism, along with risks aris­ing from stress­es such as pover­ty and cli­mate change. Thank­ful­ly, cities are also where ideas are devel­op­ing about how to face these chal­lenges. Over the past few years, ini­tia­tives to devel­op urban resilience have mul­ti­plied. Many munic­i­pal actors have embraced the trans­for­ma­tive prin­ci­ples that under­pin resilience, and see in these a path towards urban gov­er­nance renewal.

What is a Liv­ing Lab?

The Euro­pean Com­mis­sion (2009) defines a Liv­ing Lab as An open inno­va­tion envi­ron­ment in real-life set­tings, in which user-dri­ven inno­va­tion is ful­ly inte­grat­ed with­in the co-cre­ation process of new ser­vices, prod­ucts and soci­etal infra­struc­tures.” We believe this approach is well-suit­ed to the com­plex issues involved in the devel­op­ment of urban resilience.

Our val­ues

Cité-ID seeks to cre­ate a safe space where ideas can be shared open­ly across dis­ci­plines and sec­tors. The Liv­ing Lab serves as a knowl­edge bro­ker (data, process­es, best prac­tices, pop­u­lar­iza­tion) that facil­i­tates inter-sec­toral col­lab­o­ra­tion between researchers and knowl­edge users such as pub­lic deci­sion-mak­ers. It is a par­tic­i­pa­to­ry space that enables stake­hold­ers to dis­cuss, request or offer solutions.

Cité-ID is led by Pro­fes­sor Marie-Chris­tine Ther­rien at the École nationale d’administration publique (ÉNAP) in Mon­tréal. Cité-ID is sup­port­ed main­ly by the Fond de Recher­ché du Québec.

Team

Marie-Christine Therrien
Directora de Cité-ID Living Lab (Ciudad-ID Laboratorio viviente)
marie-christine.therrien@enap.ca
514 849-3989 poste 3983

Marie-Chris­tine Ther­rien is a Man­age­ment Pro­fes­sor at the École nationale d’administration publique, and Direc­tor of Cité-ID Liv­ingLab Urban Resilience Gov­er­nance. Her research explores issues of net­work coor­di­na­tion, organ­i­sa­tion­al fail­ure, knowl­edge trans­fer, resilience in organ­i­sa­tions, and cri­sis man­age­ment. Over the year, she has men­tored and super­vised over 20 grad­u­ate stu­dents. Out­side of her aca­d­e­m­ic research, Prof. Ther­rien has worked in part­ner­ship with sev­er­al pub­lic and pri­vate organ­i­sa­tions, such as the Mon­tréal Cen­ter of Resilience, Sci­ence Appli­ca­tion Inter­na­tion­al Cor­po­ra­tion, the Que­bec gov­ern­ment, and the Cana­di­an Red Cross. With­in these expe­ri­ences, she has suc­cess­ful­ly assist­ed the City of Mon­tréal in join­ing the Rock­e­feller Foundation’s 100 resilient cities pro­gram. Through­out her career, she car­ried out sev­er­al man­dates, eval­u­a­tions and analy­ses. She has indeed worked on the Spring 2017 floods in Que­bec, as ana­lyst for the sci­en­tif­ic com­mis­sion on the 1998’s ice storm cri­sis, as well as with the Min­istry of Health, to eval­u­ate their inter­ven­tion fol­low­ing the influen­za pan­dem­ic A(H1N1). She has pub­lished arti­cles in numer­ous jour­nals, such as the Jour­nal of Con­tin­gen­cies and Cri­sis Man­age­ment, Resilience: Inter­na­tion­al Poli­cies, Prac­tices and Dis­cours­es, Inter­na­tion­al Jour­nal of Risk Assess­ment and Man­age­ment, etc. She is the pri­ma­ry author of more than 20 papers and book chap­ters, as well as the edi­tor-in-chef for Inter­na­tion­al Jour­nal of Emer­gency Management.

Geneviève Baril
Stratégie et Innovation
genevieve.baril@enap.ca

Déten­trice d’un bac­calau­réat et d’une maîtrise en sci­ence poli­tique de l’UQAM, Geneviève Bar­il occu­pait jusqu’à tout récem­ment la direc­tion générale de l’Institut de recher­ché sur l’autodétermination des peu­ples et les indépen­dances nationales (20162018). Mem­bre fon­da­teur de l’Institut du Nou­veau Monde, elle y a œuvré de 2003 à 2016, notam­ment à titre de direc­trice générale adjointe par intérim. Men­tion­nons égale­ment qu’elle a occupé les prési­dences de la Fédéra­tion étu­di­ante col­lé­giale du Québec (19992000) et du Comité aviseur jeunes d’Emploi-Québec (20022004) ain­si que la vice-prési­­dente du Con­seil per­ma­nent de la jeunesse (20012004) en plus d’avoir siégé sur de nom­breux con­seils d’administration dont ceux du Con­seil du statut de la femme (20122016) et du Groupe Femmes, Poli­tique et Démoc­ra­tie (20092011). Ses champs d’expertise et d’intérêt sont la par­tic­i­pa­tion publique, la gou­ver­nance col­lab­o­ra­tive, l’interculturalisme, le fémin­isme et le nationalisme.

Julie-Maude Normandin
Codirectrice, Recherche et Communication
julie-maude.normandin@enap.ca
514 849-3989 poste 3953

Déten­trice d’une maîtrise en admin­is­tra­tion publique de l’École nationale d’administration publique, Julie-Maude Nor­mandin com­plète son doc­tor­at sur la con­cep­tu­al­i­sa­tion et la mise en œuvre des poli­tiques publiques de résilience. Ses recherch­es por­tent sur les poli­tiques de ges­tion des risques et des crises, l’analyse des poli­tiques publiques et la ges­tion des prob­lèmes com­plex­es par les admin­is­tra­tions publiques. Elle a pub­lié des chapitres de livres et des arti­cles sci­en­tifiques, notam­ment dans les jour­naux Jour­nal of Contin­gen­cies and Cri­sis Mana­ge­ment, Jour­nal of Health Orga­ni­za­tion and Man­age­ment et Inter­na­tion­al Jour­nal of Risk Assess­ment and Man­age­ment. Par le passé, Julie-Maude a tra­vail­lé comme chargée de cours à l’ENAP, con­seil­lère au Vérifi­ca­teur général du Québec ain­si qu’au gou­verne­ment du Québec, et jour­nalise à Radio-Cana­­da et au jour­nal Le Nou­vel­liste. Elle cumule égale­ment des expéri­ences au niveau fédéral comme par­tic­i­pante au Pro­gramme de stage par­lemen­taire à la Cham­bre des com­munes (20072008) et au niveau munic­i­pal comme mem­bre du Con­seil jeunesse de Mon­tréal (20102012). Elle a été récip­i­endaire de la bourse d’étude Joseph-Armand-Bom­bardier du CRSH, le sup­plé­ment pour études à l’étranger Michael-Smith du CRSH et le prix Gérard-Berg­eron de l’ENAP.

Johanne Préval
Agente de recherche et de planification
johanne.preval@enap.ca
514 849-3989 poste 3802

Johanne Pré­val détient une maîtrise en admin­is­tra­tion des ser­vices de san­té (Uni­ver­sité de Mon­tréal, 2008), un DESS en ges­tion hos­pi­tal­ière (École Nationale de San­té Publique de Rennes, 1998). Elle a tra­vail­lé comme pro­fes­sion­nelle de recher­ché au sein de l’Institut de recher­che en san­té publique de l’Université de Mon­tréal (IRSPUM) et occupe actuelle­ment la même fonc­tion à l’École nationale d’administration publique (ENAP) et au Cen­tre de recher­ché du Cen­tre hos­pi­tal­ier de l’Université de Mon­tréal (CRCHUM). Ses champs d’intérêt de recher­ché por­tent sur la per­for­mance des organ­i­sa­tions de soins de san­té, la qual­ité des soins et la sécu­rité des patients, les réformes des soins et la trans­for­ma­tion des sys­tèmes de san­té, le trans­fert des con­nais­sances, les réseaux interor­gan­i­sa­tion­nels et l’implantation des poli­tiques favor­ables à la santé.

Morgan Chelihi
Assistant de recherche
morgan.chelihi@enap.ca

Étu­diant à la Maî­trise en envi­ron­ne­ment et développe­ment durable à l’Université de Mon­tréal, Mor­gan Che­li­hi s’est joint à Cité-ID Livin­gLab en avril 2018. Il tra­vaille sur des pro­jets de développe­ment du cap­i­tal social au niveau local dans l’optique d’améliorer la résilience des citoyens face aux cat­a­stro­phes. Tit­u­laire d’une Maîtrise des HEC, Mor­gan pos­sède 5 ans d’expérience comme con­sul­tant dans le domaine de l’intelligence d’affaires. Il a égale­ment effec­tué un stage super­visé par Mar­lei Pozze­bon au CETIC​.BR, le Cen­tre région­al d’études pour le développe­ment des tech­nolo­gies de l’information et de la com­mu­ni­ca­tion, au Brésil.

Joris Arnaud
Assistant de recherche
joris.arnaud@enap.ca

Déten­teur d’un bac­calau­réat en sci­ence poli­tique de l’Université de Mon­tréal, Joris Arnaud est étu­di­ant à la maîtrise en Sci­ences de l’environnement à l’UQAM. Il s’est joint au lab­o­ra­toire Cité-ID Liv­ingLab en août 2018 et tra­vaille sur des pro­jets visant à aug­menter le cap­i­tal social des jeunes de 14 à 17 ans sur le ter­ri­toire de la Ville de Mon­tréal dans l’objectif de favoris­er la résilience urbaine. En par­al­lèle, Joris tra­vaille sur l’appréciation des effets soci­aux du secteur de l’économie sociale et sol­idaire et notam­ment sur des ques­tions de quan­tifi­ca­tion des impacts sociaux.

Caroline Lepine
Assistante de recherche
Caroline.Lepine@enap.ca

Pas­sion­née par la forme urbaine et pos­sé­dant une for­ma­tion pluridis­ci­plinaire, Car­o­line Lépine a con­tribué depuis 2004 au développe­ment du ter­ri­toire mon­tréalais, notam­ment à titre de con­seil­lère en amé­nage­ment au sein de la Ville de Mon­tréal. Déten­trice d’une maîtrise en analyse de ges­tion urbaine de l’ÉNAP, ses recherch­es con­cer­nent prin­ci­pale­ment les poli­tiques munic­i­pales. Con­fron­tée depuis 2015 aux impacts des risques urbains dans sa pra­tique pro­fes­sion­nelle, elle s’intéresse par­ti­c­ulière­ment aux enjeux de la con­tri­bu­tion de l’aménagement du ter­ri­toire à la gou­ver­nance locale des risques. Sa thèse de doc­tor­at vise à explor­er com­ment l’adoption de cer­taines straté­gies munic­i­pales de man­age­ment des risques, comme la résilience, peu­vent influ­encer la mise en place d’un bound­ary-span­ning pol­i­cy régime favorisant la diver­sité des domaines impliqués à la gou­ver­nance des risques urbains. Elle s’est jointe au labo­ra­toire Cité-ID Livin­gLab à l’automne 2018.

Governance structure

Members of the advisory committee

Nor­mand Mousseau
Uni­ver­sité de Mon­tréal
Pro­fesseur tit­u­laire – Chercheur
Chaire de recher­ché du Cana­da en physique numérique des matéri­aux complexes

Louise Bradette
Ville de Mon­tréal
Direc­trice de la sécu­rité civile et de la résilience (CRO)

Patrick Dubé
Mai­son de l’innovation sociale
Co-directeur général

Pier-André Bouchard St-Amant
École nationale d’administration publique
Direc­tion de la recher­ché et de l’enseignement
Pro­fesseur – chercheur

Pierre Babin­sky
Bureau d’assurance du Cana­da (BAC)
Directeur des com­mu­ni­ca­tions et des affaires publiques

Marc Morin
Min­istère de la Sécu­rité publique
Chef du Ser­vice de l’analyse et des poli­tiques
Direc­tion de la préven­tion et de la plan­i­fi­ca­tion
Direc­tion générale de la sécu­rité civile et de la sécu­rité incendie

Car­o­line Larouche
Ville de Québec et prési­dente de l’ASCQ
Bureau de la sécu­rité civile

Nathalie Bleau
Oura­nos
Coor­di­na­trice du pro­gramme envi­ron­nement bâti

Pas­cale Biron
Uni­ver­sité Con­cor­dia
Pro­fesseure — Départe­ment de géo­gra­phie, d’urbanisme et d’environnement
Hydro-géo­mor­pholo­gie et dynamique des rivières

Sébastien Nobert
Uni­ver­sité de Mon­tréal
Départe­ment de géo­gra­phie
Pro­fesseur adjoint

Partners